Des nouvelles de la Dar

Des nouvelles de la Dar

Après quelques mois de silence, voici des nouvelles de la Dar Lamifa, ce qui s’y est fait depuis le début du confinement et comment on s’organise pour la suite !

Comme partout, on a baissé le rideau le 17 mars après avoir promptement évacué les fûts entamés. Mais celui-ci n’est pas resté fermé bien longtemps. Rapidement, un collectif a investi la cuisine, pour y préparer une centaine de repas par jour pour les maraudes autogérées. Plus tard, un autre groupe a installé un atelier de couture de masques sur la mezzanine. Fatigué, le rideau a fini par nous lâcher ; après quelques semaines de galère, on en a enfin un tout nouveau, tout gris pour le moment.

Si le confinement est fini, les maraudes se poursuivent et il nous semblait donc important qu’elles puissent pour le moment continuer à utiliser la cuisine, tout en ré-ouvrant la Dar à d’autres usages. Pour ce faire, nous allons réaménager l’espace scénique afin d’améliorer le stockage des denrées alimentaires destinées aux maraudes, ce qui permettra de libérer le reste de la salle pour d’autres activités (hors spectacles et concerts) lorsque la cuisine n’est pas utilisée.

À partir de juillet, la Dar sera donc de nouveau ouverte aux collectifs qui souhaitent y organiser des réus, permanences, ou tout autre projet dans la limite de cet espace restreint (sans la scène, donc). Si vous souhaitez l’utiliser, contactez-nous à contact@darlamifa.org.
Par contre, la programmation de concerts et d’événements en général ne pourra reprendre qu’à la rentrée.

Ainsi, même si la Dar s’est fait discrète ces derniers mois on peut maintenant vous dire qu’en vrai la cuisine y a chauffé comme jamais, que l’espace a vécu et continue de vivre au rythme des distributions alimentaires autogérées et que le plancher et les murs gardent les traces de tout ces passages et l’odeur de tout ces plats précieusement préparés. Passez-y voir, c’est un peu le oaï mais souvent joyeux et les copaines aux fourneaux ont toujours besoin d’un coup de main!

Et pour la suite

En juillet, commencera l’installation de la « Bibliothèque de nulle part ailleurs » sur la mezzanine, qui on l’espère ouvrira dès septembre.

On espère pouvoir faire changer la toiture en août, ce qui entraînera la fermeture totale du lieu pour la durée des travaux. Et ensuite, il y aura aussi plein de petites réparations à faire : peinture, maçonnerie, menuiserie, plomberie, élec… Avis aux amateurs et amatrices , il y en aura pour tous les goûts! On vous tiendra au courant mais on aimerait bien faire une semaine de chantiers collectifs ouverts aux usager·ère·s de la Dar qui souhaitent mettre la main à la pâte.

Et puis dans un contexte de métropolisation du Centre-ville de Marseille (avec l’arrivée du Projet Partenarial d’Aménagement sur Noailles et la Belle de Mai ou encore les suites du chantier de La Plaine) nous souhaitons ardemment continuer à chercher des chemins, des alliances et des nouveaux alliages, des pratiques et des langues communes, aux côtés de celles et ceux qui font la ville afin de déjouer les plans de ceux qui veulent la défaire.

Prenez soin des vôtres et des autres aussi,

On vous embrasse

Répondre

Your email address will not be published.