Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
17 novembre vendredi

Soirée de rentrée du groupe Germinal

17 novembre 2017, 20:00 - 17 novembre 2017, 23:30
La Dar Lamifa, 127 rue d'Aubagne
Marseille, Bouches-du-Rhône 13006 France

Soirée de rentrée du groupe germinal de la fédération anarchiste

 

Libertaire, illégalisme, individualisme, anarcho-syndicalisme, communisme libertaire, autonome, auto-gestion, conseillisme, révolution sociale,… Cent ans après la révolution bolchévique, la Makhnovchtchina et Cronstadt, l’anarchisme est toujours présent, toujours porteur d’espoir.

Il existe à travers des individus qui se reconnaissent ou pas sous cette étiquette, des actions, des modes de vivre et d’organisation, des groupes qui se fédèrent ou pas, qui veulent vivre ici et maintenant un autre monde et cherchent à s’en donner les moyens en partageant la réflexion et parfois des réalisations concrètes. Les anarchistes prétendent bousculer un ordre pour permettre à la  personne humaine de voir le jour, souffler un vent d’espoir sur un monde aigri par la folie du travail, vide de sens et soumis à la boulimie des dominants. Comme disait Elisée Reclus «L’anarchie c’est l’ordre moins le pouvoir».

Plus qu’une idéologie, c’est une organisation humaine qui prend autant de formes que ceux qui la conçoivent avec pour seule ambition de permettre à tous de vivre libres et de se réaliser. Qui ne nécessite qu’une chose avoir confiance en l’autre. Le groupe Germinal est un groupe d’individus qui se définissent comme « anarchistes », se retrouvent sur quelques principes de base, s’organisent librement, s’interrogent sur les possibles, et les moyens de faire vivre au présent cet espoir, sans chef, sans bible, et de le diffuser vers ceux qui ne se satisfont pas du présent tel qu’il est et encore moins de l’avenir qu’on nous prépare.

Pour ces deux soirées de rentrée ils vous proposent de venir discuter, autour de l’idéal libertaire qui nous anime.

Apèro chanté avec la lutte Enchanté 20h00 – 20h30

Spéctacle, « La Cucaracha » de Miguel Aziz Ben Johnson

Après plusieurs mois d’occupation dans des ZAD, l’artiste pluridisciplinaire Miguel Aziz Ben Johnson viendra à la Dar Lamifa pour y présenter La Cucaracha, récit de son expérience zadiste. A mi-chemin entre le conte, le solo théâtre et le chant, La Cucaracha est une admirable mise en abyme du quotidien dans une zone à défendre, ses rencontres, ses luttes et ses (dés-)illusions.

Membre du Collectif Xanadou, Miguel Aziz Ben Johnson (dont le véritable état civil n’apparaîtra pas dans ce descriptif) se définit comme « précurseur urbain de méditations allégoriques, et ambidextre ». Il participe à la rédaction de textes et de revues pour les éditions des Chiens de la Casse, fait des strip-tease dans le métro parisien et opère également en binôme avec le réalisateur et comédien Louis Zampa sur deux nouvelles créations : Duo Salo (un duo issu des Brigades d’intervention théâtrale) et Croc Croc et Mielou, conte absurde en harmonie avec la nature. EN 2011, il crée le Medimovart, un art de rue qui découle d’une longue réflexion autour de la danse, de la ville et surtout du lien tacite qui unit le corps à la matière et à l’espace considéré comme « vivant ».

La Cucaracha une histoire de lucha libre. Il y a des arbres et du feu, il y a de l’amour, il y a de la haine et il y a des cheveux sales, bien sur. Des petites culottes et des cellules de dégrisement. Des chants indiens, arabes et espagnols. Bref, un récit légèrement fictionnel, vaguement auto-discipliné mais néanmoins bipolaire à travers les continents, parce que la résistance respire »

Extrait : »La tension qui monte. les braises qui laissent sur toi une odeur. Le froid s’oublie. Les pieds trempés, les muscles fatigués. Je sors une clope. Tabac, feuille. des trucs qui pourraient presque se troquer ici. Je regarde mon pote en face de moi. Éclairé par le feu, sa barbe de 2 mois, ses cheveux longs et blonds. Son regard de chien de la casse qui s’illumine à chaque fou rire. Une gueule de craspec. un type qu’on a envie de prendre dans ses bras. Même quand je le surprends au réveil, un matin, seul dans le foin, une capote pleine à ses cotés dans une grange pourrie. En fait surtout dans ces moments là. […] »

Spéctacle, « La Cie kta »

La cie Kta raconte l’histoire populaire de cette drôle de France, élevant la voix de celles et ceux qui nous précèdent, de ces héro-ïnes ordinaires qui se sont battu-es pour plus de justice et qui sont resté-es humain-es face à l’inhumanité. Elle s’acharne à fouiller, à creuser et à déterrer des histoires de femmes, de hors-la-loi, de communardes, d’idéalistes, de bandits au drapeau noir soucieux d’écrire une autre histoire de France, empreinte de fraternité, de solidarité et de liberté.

Clôture en chants de luttes et de révoltes au bar avec participation de « La lutte enchanté ».

 

 

Détails
Date : 17 novembre
Heure : 20:00 - 23:30
Catégorie d’ÉvènementSoirées
Étiquettes Évènement :
,
Lieu
Lieu : La Dar Lamifa
Adresse : 127 rue d'Aubagne
Marseille, Bouches-du-Rhône 13006 France
Téléphone : +33 9 81 88 04 05
Organisateur
Organisé avec : groupe Germinal
E-mail :