La Dar Lamifa se transforme !

La Dar Lamifa se transforme !

Voici quelques infos sur ce que nous traversons
 
 
Cela fait maintenant un bon moment que nous voulions vous écrire. Et aujourd’hui, nous avons enfin le temps le faire. Tout d’abord, nous souhaitons remercier les passages, les soutiens, les intérêts portés au lieu et aux gens qui le font. Nous nous excusons aussi des ratés, des oublis, et des violences qui ont pu être vécues dans et par la Dar.
 
La Dar a essayé d’être un lieu de rencontre et d’expérimentations singulières, et c’est ce que nous désirons continuer à faire exister collectivement. Mais nous avons émis le souhait, le besoin, de ralentir le rythme, de nous recentrer, de prendre soin de nous, de faire le bilan… De réduire la voilure et colmater les fuites, voir changer certaines structures de notre tuyauterie. Ralentir pour (re)subvertir nos pratiques, revenir à nos désirs premiers, ne pas se laisser écraser par la machine, par les contraintes et l’idéologie marchande, arrêter un peu de travailler et faire l’économie de nos gestes.
 
La Dar, qui fonctionnait depuis trois années avec des équipes de permanents jeunes et précaires (CAE, SCV, stages ; 16 contrats au total sur 3 ans), a décidé de tenter à nouveau une expérience sans salariat! Bien sur la diminution brutale des contrats aidés a poussé à cette décision, mais c’est aussi un choix, murît par des réflexions collectives entamées courant 2017, et par le désir de transformer les rapports et les pratiques au sein cet espace partagé.
 
Alors, quelles suites vous nous demanderez ? Comment ça va se passer ? Et bien à voir 🙂 On va se laisser le temps de la pensée et du geste non contraints. Les énergies vont se reconfigurer en interne, on va re-questionner et repartir à la base. Ce qui est sûr c’est qu’il va y avoir moins de programmation et une gestion plus collective de l’activité. Heureusement, aujourd’hui, plus de 4 ans après le début de l’aventure, la Dar est faite de plusieurs collectifs autonomes qui se sont emparés de l’espace.
 
Et si notre programmation et nos ouvertures publiques se réduisent, c’est que nous ne sommes plus en capacité d’accompagner les nombreuses demandes concernant l’espace comme nous avons pu le faire depuis plus de 4 ans. Alors si on avait déjà du mal à essayer de répondre à tout, là on doit avouer qu’on ne trouve même plus le temps d’ouvrir nos boites mails… Ne nous en voulez donc pas si l’on vous répond moins ou si l’on est moins souvent ouvert ! C’est juste qu’on a décidé de réduire la voilure et de nous recentrer.
Par ailleurs, on travaille ce moment même sur une nouvelle organisation qu’on désire plus ouverte, partagée et autogérée. Continuez de kiffer la Dar en guettant notre site, newsletter ou facebook. On vous en reparle bientôt, salutations familiales! A très vite.

Répondre

Your email address will not be published.